Le web éphémère, de 4chan à Snapchat

[hr_invisible]

NDLR: Ceci est un article d’Antonio A. Casilli, maître de conférences en Digital Humanities à Telecom ParisTech (Institut Mines Telecom) et chercheur en sociologie au Centre Edgar-Morin (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris).  Il est également l’auteur de Les liaisons numériques (Ed. du Seuil, 2010) et co-auteur de Against the Hypothesis of the End of Privacy (Springer, 2014).

L’article a été mis en ligne le 6 février 2014 sur son blog : BodySpaceSociety. Il est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND; et consultable à la source > http://www.bodyspacesociety.eu/2014/02/06/seminaire-ehess-le-web-ephemere-de-4chan-a-snapchat-s-abel-e-aubouin-17-fevr-2014-17h.

[hr]

Dans le cadre de mon séminaire EHESS Étudier les cultures du numérique : approches théoriques et empiriques, le lundi 17 février 2014 nous avons accueilli Sylvain Abel (ISCOM) et Estelle Aubouin (CELSA) pour une séance consacrée au web éphémère et à l’anonymat sur Internet.

Titre : Le web éphémère : de 4chan à Snapchat
Intervenants : Sylvain Abel & Estelle Aubouin

Résumé : « Des services de numérisation des VHS à la surveillance mise en place par la NSA, le numérique est aujourd’hui le centre névralgique de l’archivage mondial. La permanence et la publicité des contenus sur le web en font un territoire d’échanges, mais également un gigantesque processus de recensement de l’intégralité de nos publications sur les réseaux sociaux, les blogs, les forums… Le web éphémère prend le contre-pied de ces tendances en masquant nos traces, par anonymat imposé ou par suppression définitive des contenus. Ce microcosme dispose de codes propres, qui se déclinent et se construisent au travers de chaque plateforme, c’est ce que nous tenterons de montrer au travers des communautés de 4chan et Snapchat, deux emblèmes de cet univers. »

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Prochaines séances 2013/14 :

•17 mars 2014
Paola Tubaro (U. of Greenwich, CNRS)
La simulation multi-agent pour étudier la vie privée sur les médias sociaux

•28 avr 2014
Nicolas Auray (Telecom ParisTech)
Ethique et professionalisation du hacking

•19 mai 2014
Louise Merzeau (Paris Ouest Nanterre La Défense)
Identité numérique vs. présence numérique

•16 juin 2014
Simon Chignard (donneesouvertes.info ) et Samuel Goëta (Telecom ParisTech)
Le mouvement « open data »

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

[hr]

via @Nico_VanderB

[hr_invisible]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.