Antenne ALLISS

Voici l’Antenne ALLISS de RFI à Issoudun. C’est pas le genre d’antenne qu’on installe sur son toit… J’aime beaucoup le look cette antenne, on dirait un dessin de Moëbius 🙂 . Pour la petite histoire depuis 2007, RFI est devenue la 4e radio mondiale avec 35,6 millions d’auditeurs (en 2008). Voilà donc vos NRJ, Fun Radio, Skyrock etc. vous êtes mignon mais on joue pas dans la même cours là 🙂

06issoudun alliss Gange

05issoudun alliss Volga

Description technique des antennes Alliss

Chaque antenne Alliss fait environ 80 m de haut et 60 m de large. Le fut principal peint alternativement en rouge et blanc pour la sécurité aéronautique, supporte l’ensemble de la structure. À la base du fut se trouve le bâtiment technique qui abrite le bloc émetteur d’une puissance de 500 kW ainsi que le système de rotation de l’antenne rideau.

Le système de rotation est constitué d’une couronne dentée solidaire du fut. Cette couronne est mise en mouvement par deux puissants moteurs électriques via un réducteur d’engrenage et un pignon agrippé à la couronne. Un frein à disque associé à chaque moteur permet de positionner avec une grande précision l’orientation de l’antenne. Les deux moteurs d’entraînement sont diamétralement opposés sur la couronne principale afin de réduire l’effort mécanique.

Le bloc émetteur conçu par le groupe Thales est constitué des éléments techniques suivants :

  • un étage BF transistorisé recevant le programme de RFI ;
  • un étage pilote à quartz générant la porteuse HF ;
  • un étage HF transistorisé de préamplification de la HF non modulée ;
  • un amplificateur RF final de puissance de 500 kW PAR ;

L’étage RF final est équipé d’une unique tétrode de puissance pouvant développer jusqu’à 550 kW dits PAR (puissance apparente rayonnée) c’est-à-dire incluant le gain de l’antenne et les pertes du feeder. La tétrode est le modèle TH576 construit par Thales Electron Devices, la dissipation thermique s’effectue par hypervapotron avec un rendement situé entre 60 et 80 %.

En sortie de la tétrode, le signal RF modulé est adapté à la nature du feeder par une cellule de symétrisation. Un ensemble de selfs et de condensateurs ajustent l’impédance et la syntonisation des étages. Le feeder principal symétrisé qui monte dans le fut de l’antenne distribue la puissance sur les innombrables dipôles du rideau tous en polarisation horizontale.

Chaque antenne Alliss est desservie en souterrain par une alimentation électrique venant du poste source de la RTE, une fibre optique venant du nodal D qui achemine le programme audio de RFI et une canalisation d’eau pour le refroidissement hypervapotron. L’exploitation des antennes Alliss s’effectue à distance via les fibres optiques depuis le site ondes longues de France Inter d’Allouis ou depuis le nodal national de TDF situé sur la commune des Lilas près de Romainville en Seine-Saint-Denis (la tour est implantée sur le fort de Romainville).

2 thoughts on “Antenne ALLISS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.