« Megaupload fermé, tant mieux ! Je suis comédien, mes films ne sont pas gratuits »

NDLR: Ceci est un article de coïn, rédacteur sur le site LinuxFR. L’article est sous licence Creative Commons BY-SA. Vous pouvez également le consulter à la source > https://linuxfr.org/users/coin–2/journaux/megaupload-ferme-tant-mieux-je-suis-comedien-mes-films-ne-sont-pas-gratuits. Bonne lecture !

NDLR 2 : Ajout de la photo de Ricard Clupés (CC BY-NC-SA)

#20-Megaupload de Ricard Clupés /Flickr / BY-NC-SA

Cher journal,

J’ai eu envie de te commenter l’argumentaire pro-hadopi de http://leplus.nouvelobs.com/contribution/314060-megaupload-ferme-tant-mieux-je-suis-comedien-mes-films-ne-sont-pas-gratuits.html sur l’avis du comédien Eric Laugerias (que je connaissais de vue). Pourquoi ? Parce que:

  1. Vous l’avez vécue la vie d’artiste ? Dure vie d’artisan
    Les gens qui travaillent, il y en a dans tout les secteurs. Essayer de faire pleurer dans les chaumières, c’est un argument que je ne comprends pas, surtout quand on connaît des ouvriers qui bossent dans la même précarité, à minima. Et puis, que penser des artistes rentiers qui vivent tranquillement millionnaire parce qu’ils ont sorti un film ou une musique il y a quelques années. C’est un destin qu’envient beaucoup de cordonniers.
  2. Hadopi n’est pas une loi parfaite, mais elle a le mérite de tenter de protéger les artistes
    Elle ne protège rien. Beaucoup trop laxiste pour être efficace et déjà liberticide, elle a détourné provisoirement les gens du p2p. Elle est liberticide parce qu’on
    laisse des société de droits privés faire de l’espionnage de réseau, au mépris d’autres libertés. Hadopi coute cher et ne sert à rien.
  3. Vous aimez écouter de la musique gratos et en gaver vos lecteurs MP3, vous aimez charger jusqu’à la gueule vos disques durs de séries et de films que vous téléchargez illégalement, assumez d’être des voleurs
    Les seules personnes que je connaisse qui ne téléchargent illégalement rien, c’est ma grand mère. Et heureusement que moi, téléchargeur modéré, achète très très régulièrement des produits de divertissements. Pour ce qui est des séries, on attend impatiemment l’arrivée de netfix (ou équivalent) en France. Enfin, on ne traite pas ses clients de voleurs.
  4. Qu’il existe des Myspace, des My Major Company, tant mieux !
    Oui tant mieux, mais dommage que les circuits de diffusion et de découverte soient aussi nuls et fermés. Oui, c’est aux radios musicales que je pense. Pourquoi produire plus varié si l’accès aux oreilles du grand public est réservé aux leaders d’Universal. Mais internet a changé la donne. Vive les marchés de niches !
  5. Ça vous viendrait à l’idée de rentrer chez un peintre, de décrocher les toiles sur les murs
    LE voilà, l’argument fallacieux préféré de nos artistes. Ils ne savent toujours pas faire la différence entre copie immatérielle et vol matériel. Quand je copie un mp3, ça ne prive pas le possédant de l’original, et je n’aurais pas forcément acheté un titre, ça ne fait donc pas une vente perdue. Par contre, je peux raconter l’exemple d’un jeune gars qui avait copié une cassette à un cousin, puis qui à chaque nouvelle sortie de l’artiste a acheté la collec. (et aussi les projets solo, et les influences dudit artiste, bref, à vue de nez 200 CD)
  6. Quand vous les volez, ce sont les salaires des techniciens, des auteurs, des scénaristes
    Oui, la perte d’emploi dans le milieu du divertissement a probablement pour cause la baisse des ventes de CD, mais sûrement pas dans le milieu du cinéma qui, lui, se porte très bien (sous perfusion d’argent public, mais bon). Et puis, il y a d’autres facteurs qui peuvent expliquer la perte d’emploi. Les avancées technologiques, un home studio aujourd’hui a un son de ouf. La rationalisation des processus de production. et même les délocalisations.

Voilà, ça fait 10 ans que le débat est ouvert, et les arguments fallacieux ne disparaissent pas. C’est très très dommage, parce que les modèles de financement des produits de divertissements et des arts est une question cruciale qui mérite plus que ces débats raz de plafond.

Et j’ai l’impression, qu’avec les ACTA, SOPA, Megaupload, PIPA et Anonymous, il y a radicalisation, et de débat, on est passé en mode combat. et que ce combat ne fait que commencer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu