Veolia et la télé-relève des compteurs : dysfonctionnement et autisme

NDLR : Ceci est un article de Marc Laimé, extrait du blog « Les eaux glacées. L’article est sous license Creative Commons BY-NC-SA. Vous pouvez également le consulter à la source (ohohoh) > http://www.eauxglacees.com/Veolia-et-la-tele-releve-des. Bonne lecture !

Veolia n’en a pas besoin dans la période, mais encore une fois un dysfonctionnement lié à la « télé-relève », provoquant une facturation aussi absurde qu’infondée se heurte à l’autisme invraisemblable d’un service clientèle qui n’hésite pas à proposer à l’usager victime des errements de l’entreprise d’acquitter une somme de 200 € pour vérifier le bon fonctionnement d’un système de télé-relève qui bat la campagne. Avec pareilles pratiques commerciales, Veolia n’est pas près de sortir du trou…

Mme Siino habite près de Montpellier, à Teyran, où Veolia a installé depuis février 2010, pour son malheur, des compteurs d’eau à « télé relève »…

Sa facture des mois de mai à octobre 2011, exorbitante, ne correspond pas du tout à ses habitudes de consommation. En effet, pour 2009 et 2010, périodes d’été, la consommation s’élevait à 532 et 539 m3, avant d’exploser en 2011 jusqu’à 1339 m3…

Soit environ 37 m3 par jour, facturés pour août et septembre 2011.

Après avoir remarqué dans le courant de l’été que la porte de son compteur était souvent enlevée, elle a du la replacer plusieurs fois. Bizarre. Veolia veut désormais lui faire payer 206,55 € pour « contrôler » le compteur, mais apparemment le problème a disparu subitement à la mi-septembre… Du coup on se demande bien comment Veolia va désormais pouvoir identifier, a posteriori, ces dysfonctionnements, puisque tout serait rentré dans l’ordre…

L’échange de courriers reproduit ci-après témoigne en fait, jusqu’à l’absurde, que les problèmes que rencontre l’entreprise trouvent aussi leur source… dans le mépris abyssal d’une « clientèle » victime d’errements qui mèneraient toute entreprise à la ruine. Evidemment, si d’aventure Veolia apportait un point d’honneur à réparer cette bévue dans les plus brefs délais, nous ne manquerions pas de vous en informer aussitôt.

Chiche ! Croix de bois, croix de fer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.