Le paradoxe du chat beurré

credits: Greg Williams (CC BY-SA 2.5)

Le paradoxe du chat beurré est un paradoxe humoristique fondé sur la combinaison sarcastique de deux adages :

  1. un chat retombe toujours sur ses pattes.
  2. une tartine beurrée tombe toujours du côté du beurre.

Le paradoxe apparaît lorsque l’on considère ce qui arriverait si l’on attache une tartine beurrée (face beurrée orientée vers l’extérieur) sur le dos d’un chat, et que l’on lâche le chat depuis une hauteur importante.

Expérience de pensée

Une analyse ironique peut conduire à la conclusion que l’expérience produira un effet d’antigravité. Comme ni le beurre ni les pattes ne peuvent finir en l’air, l’ensemble chat-tartine ralentira à l’approche du sol et commencera à tourner, pour finalement atteindre un état stationnaire près du sol tandis qu’il tournera rapidement comme le côté beurré de la tartine et les pattes du chat tenteront d’atterrir1. Toujours dans cette analyse ironique, on pourrait régler la quantité de beurre pour égaler la force des pattes du chat.

Source: Wikipédia

Et le plus grand chat beurré existant sur internet, et bien c’est lui :

LE NYAN CAT ! NNNYNYNYNYNNNANAANANANNANANANANANAANNANANANANA

 

5 thoughts on “Le paradoxe du chat beurré

  1. Cette blague du paradoxe xiste depuis au moins 15 ans 🙂

    À l'époque je l'avais vu sortir pour la première fois sur les newsgroups philo ^^

  2. J'avais pas regardé non plus ! Je vois que ça date même de 1993 (18ans !) :o.

    On voit la différence de rapidité de diffusion des infos de nos jours. Le NYAN CAT est sorti de 4Chan (si je dis pas de bêtise) il y a qq mois seulement…

    15 ans ça me rajeunit pas |-(. Je me rappelle même de l'apparition des smileys (que je trouvais débile à l'époque) et de leur propagation à travers les différents newsgroups au fur et à mesure des mois… Aujourd'hui ça parait tellement standard ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.