Niko la Gachette

Veilleurs.info accueillera, le blogueur invité « Tomindusaday » qui écrira (quand l’envie lui prendra) sur sa vision du monde. Ancien journaliste à la retraite, il vit paisiblement quelque part en France et me fait souvent part des ses réactions.

(11 Mars 2011) Les crédits photos illustrant tous les articles sont tirées du Net, ils ne peuvent être intégrés dans cet article.

On ne s’attaque pas de front à notre Niko la Gachette.
Ce gars là est un réactif, un gros susceptible.
Tel un Sioux, il a la rancune tenace, il pratique la culture de la vengeance à froid, jamais à chaud.
Il sait attendre le bon moment, car la roue tourne.
Mouamar le magnifique a commis une erreur monumentale en exigeant de dormir dans sa tente en plein Paris. Il y a des sacrilèges qui heurtent de front le bon peuple de Paris. Le leader Lybien a aussi promis, sans le crier sur les toits, qu’il y avait gros à gagner à le laisser planter sa guitoune face au palais de l’Elysée.
IL venait à Paris faire ses « emplettes de Noël » poussant un immense caddie où il entasserait ses joujoux préférés, genre avions de combat, armes de guerre de toutes sortes. Niko en bon commercial n’a pas pipé mot devant l’extravagance de ce « seigneur du désert ».
Il aurait pu faire comme tous les autres chefs d’état, bivouaquer dans son ambassade, se pavaner dans un château réservé aux hôtes de marque.
Mais comment arriverait-il à dormir sans la chaleur, la douce odeur rassurante de sa tente berbère?
Qu’on le laisse faire à son aise (se dit Niko) le séjour de Mouamar sera bref, mais lucratif pour le bon peuple français.
Sa tente en plein Paris vaut bien un contrat de plusieurs millions de dollars.
« Spécial K » de Libye n’a rien apporté avec lui, dans les fontes de ses chameaux, juste la parole vide du simoun impétueux qui souffle où il veut, quand il veut, laissant derrière lui un appel d’air formidable qui a mis K.O. tous les spécialistes de la politique arabe. Les arabisants spécialistes du Maghreb, du Machrek, du moyen orient n’ont qu’à bien se tenir, car ils n’y ont vu que du feu. « Kada » la leur a jouée à l’esbroufe.
Oui, mais voilà l’amalgame qui tue. On s’est trompé sur l’origine du « bestiau »…
En réalité Mouamar n’est pas un arabe classique, mais Berbère bon teint, je dirais même mieux, Berbère mâtiné de Bédouin du désert.
Les sociologues, ethnologues et autres spécialistes en « logue »y perdraient leur latin…
En réalité il faut le dire, Niko n’est qu’un homme plein de bonne volonté, prompte à faire des courbettes devant les super riches et grands de ce monde.
On ne peut pas le blâmer, car chaque courbette lui rapporte des tas de dollars, que ce soit pour lui perso ou pour la France qu’il représente.
Comme tous les gens de sa caste il peut commettre des erreurs, mais il ne supporte pas qu’on les relève publiquement.
L’offense de « Spécial K » a fait de lui un chaudron, une marmite bouillante qui explosera bien un jour d’une manière ou d’une autre.
Le Printemps Arabe vient d’éclore en Tunisie, un printemps qui va essaimer rapidement, comme une traînée de poudre…
ça y est, nous y sommes, le jour venu est arrivé. N’oublions pas qu’en France qui insulte Niko insulte la France, d’où la grogne de pas mal de Français qui se sont sentis humiliés.
Mouamar ne s’est pas mis à dos que notre Niko national, il a fait un bras d’honneur à pas mal de pays arabes.
Il a joué l’idiot à l’ONU, il a piétiné des nations entières en foulant à ses pieds leurs droits, leur dignité, impunément jusque là.
Souvenons nous des infirmières bulgares, de l’attentat de Lockerby…
Les injures dans sa bouche sont aussi virulentes que les crachats répétés d’un tuberculeux en fin de vie…
Il a aussi commis une autre bourde, de taille (celle-là fait plus de 40 ans que ça dure).
Il a ôté toute dignité au peuple libyen en faisant de chaque membre du pays un être plus bas que le sable foulé sous ses pieds.
La dignité du Libyen de la rue a été bafouée, trainée dans la boue, écrasée comme une punaise puante.
On ne méprise pas l’homme indéfiniment, impunément.
Un jour ou l’autre il y a le retour du balancier, qui frappe aveuglément, animé par une rage sans précédent, surgie du plus profond de son être blessé.
Niko en a profité pour tenter de sauver son honneur mis à mal par « Spécial K ».
Apparemment il est le premier à reconnaître les opposants à « Spécial K », ceux faisant désormais partie Conseil de la Révolution Libyenne, il a accordé crédit
aux anciens séides de Kada à Paris.
Et pan sur le bec à « Kada »!
Mais Niko va plus loin, il est le premier défenseur, avec David Cameron, à demander ce fameux espace d’exclusion aérienne pour mater l’aviation de « Spécial K ».
Cependant derrière tout ça, il y a une arrière pensée impérieusement guidée par l’appât du gain. Le fric a de tous temps été le fer de lance, le nerf de la guerre de Niko.
L’Europe est l’un des premiers acheteurs de tout l’or noir Libyen.
Et là il y a gros à parier (Niko est aujourd’hui vénéré, aimé, adulé comme un ami des insurgés) que si « Kada » tombait tel Sadam Hussein en Irak, la France engrangerait de substantiels bénéfices de sa politique pro révolution libyenne, notamment en se tailant la part du lion du gâteau dans le monde pétrolier.
Je comparerais Niko à un joueur de poker. Ce sera du quitte ou double!
En réalité s’il perdait il en sortirait encore victorieux car il aura osé miser contre un cheval, certes gagnant, mais ô combien pourri dans sa chair, son corps, son esprit.
Les tocards ne gagnent jamais à long terme.

Tomindusaday

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.