Procès incinérateur de Gilly-sur-Isère (Savoie)

L’affaire judiciaire de Gilly-sur-Isère va être traitée à la fin du mois sans coupable. La commune de Gilly sur Isère est située à la confluence de trois vallées : Arly, Beaufortain et Tarentaise. Membre de la Communauté de Communes de la Région d’Albertville (Co-RAL) depuis 2003. Pierre Ivanes, témoin de la pollution demande de l’aide pour que les vrais coupables soient poursuivis .Visiter son site et transmettez son message

> SCANDALE JUDICIAIRE EN COURS POUR LE PROCÈS ENFIN ANNONCE DE «L?AFFAIRE DE LA DIOXINE » DE L’?INCINÉRATEUR DE GILLY-SUR-ISÈRE, PRES D’?ALBERTVILLE, SAVOIE.

Pierre IVANES, acteur et témoin majeur de la lutte contre les pollutions de cet incinérateur bien avant sa fermeture très médiatisée d’?octobre 2001, lance une alerte qu?il faudrait diffuser au plus vite, vu l?urgence de la situation : il résume celle-ci dans la première page de son site www.pierre.ivanes.free.fr, (site détaillé sur ces pollutions qu?il a dénoncées dès 1992,et à leur suite judiciaire ? étant co-auteur de la plainte de la FRAPNA-Savoie (France Nature Environnement) :

  • Le procès tant attendu devant le Tribunal Correctionnel d’Albertville est enfin prévu pour les 29 et 30 novembre 2010.
  • Normalement DEUX personnes morales étaient mises en examen depuis

mai 2007 :

  • le SIMIGEDA, propriétaire et gestionnaire de l?incinérateur, syndicat de gestion des déchets exclusivement composé d?élus.
  • NOVERGIE Centre-Est, son exploitant, société privée (Suez). Or le procureur d’Alvertville vient d’?annoncer discrètement (Journal La Savoie des 8 et 15 octobre dernier) que le SIMIGEDA ne sera pas poursuivi car il a été intégré dans un nouveau syndicat, SAVOIE DECHETS (décembre 2009).

Donc les élus, depuis si longtemps informés en vain, des pollutions de l’?incinérateur par les associations regroupées par Pierre Ivanès (et dont certains ont osé se poser en sauveurs à sa fermeture en 2001) échapperont donc à leurs responsabilités !

En 2001, la France entière, voire l’?Europe ont eu pléthore d’?informations concernant les pollutions, le foin contaminé, le bétail abattu, les habitants affolés?. Le cas de Gilly était devenu emblématique de la Veille Ecologique et du Principe de Précaution, même au niveau européen et international (voir les études publiées en 2003-2004) ?

Aujourd’?hui, il semble que nous nous acheminions vers un enterrement de première de cette affaire lamentable, dans l?’ignorance, voire la lassitude, de cette même population, et la mise à l?écart ou la censure des grands médias. Nous comptons sur votre réaction et nous espérons que vous pourrez diffuser ces informations au plus grand nombre de citoyens autour de vous. Vous pouvez leur indiquer ces informations dans le site internet www.pierre.ivanes.free.fr

Merci d?avance,

Cordialement,

Pierre IVANES gestionnaire du site www.pierre.ivanes.free.fr

Source: http://www.pierre.ivanes.free.fr

[NDLR Veilleurs.info] > Nous avons reçut ce mail aujourd’hui que nous diffusons. Aucune idée si c’est une fake (ou pas). Nous ne sommes pas journalistes et bien incompétent (hormis des recherches sur google) d’avoir la vérité sur cette affaire. C’est simplement une alerte. Libre à vous de l’interprétez comme bon vous semble et d’en faire l’usage, le traitement et le recul qu’il convient pour ce genre d’affaire. Cordialement, sir.chamallow.

One thought on “Procès incinérateur de Gilly-sur-Isère (Savoie)”

  1. URGENT ALERTE CITOYENNE A LA VEILLE DU PROCES tant attendu de « l’affaire de la dioxine » (29 et 30 novembre 2010 au Tribunal Correctionnel d’Albertville)

    Bonjour,

    A la veille du PROCES tant attendu de « l’affaire de la dioxine » les 29 et 30 novembre 2010 au Tribunal Correctionnel d’Albertville :

    A défaut de pouvoir compter sur un épilogue Judiciaire satisfaisant : puisque le SIMIGEDA, PROPRIETAIRE ET GESTIONNAIRE de l’Incinérateur, un syndicat d’ELUS de la République, a opportunément été dissous cette année, laissant comme seule Personne Morale à la barre l’exploitant NOVERGIE Centre-Est – ainsi que des personnes physiques,

    il faut absolument que les citoyens (largement informés d’un drame sans précédent au niveau national et même européen, en 2001) puissent ENFIN connaître le FOND de l’affaire de la dioxine, LE TEMOIGNAGE DES LANCEURS D’ALERTE qui ont prévenu ces responsables BIEN AVANT la fermeture médiatisée de l’incinérateur en octobre 2001.

    Il faut qu’ils AIENT ACCES à des commentaires sérieux et complets sur les RESPONSABILITES COLLECTIVES, les CHOIX faits par L’INSTRUCTION JUDICIAIRE, les CHEFS D’ACCUSATION retenus depuis 2002…

    Au lieu de cela, nous assistons à un silence médiatique et politique assourdissant, des oublis politiciens soudains, voire des récupérations éhontées, ou l’éternelle liste des personnes physiques mises en examen (et généralement vite abandonnées…)

    Vous avez bien voulu, et je vous en remercie vivement, donner la parole à Pierre Ivanès, aujourd’hui 87 ans, le lanceur d’alerte aux pollutions de l’incinérateur depuis 1992, associatif indépendant , acteur majeur dans cette affaire, qui a témoigné devant le Juge d’Instruction en 2004, et beaucoup de choses à dire.

    Merci à nouveau de demander aux Internautes de regarder les dernières nouvelles

    sur la première page de son SITE http://www.pierre.ivanes.free.fr et de nous aider à

    faire connaître et diffuser la VIDEO interview qui vient juste d’être réalisée

    par TVnetcitoyenne (« PIERRE IVANES UN TEMOIN CENSURE ») : nous donnons les

    liens nécessaires au début du site.

    Cette vidéo reprend de façon succincte mais efficace les grandes lignes du long combat associatif de Pierre Ivanès pour alerter en vain les responsables, et son étonnement devant le déroulement et les choix de l’Instruction Judiciaire. (nous avons l'autorisation et même les

    encouragements de son auteur, le journaliste bénévole Olivier Bérardi).

    En parallèle, M. Ivanès fait un certain nombre de mises au point sur les inévitables récupérations politiques ou articles dont la légèreté confine à la désinformation, et qui se multiplient évidemment ces derniers jours : voir, sous le titre de son site, le lien avec le nouveau paragraphe « E. Désinformation, oublis opportuns, récupérations : trop c’est trop ! Un peu de pudeur Mmes et MM les politiques »

    Merci de le lire et de le diffuser largement à la veille du PROCES qui est une DERNIERE OCCASION d’essayer de parler publiquement et sérieusement d’un scandale que d'aucuns voudraient déjà voir enterré

    Cordialement,

    Qui sait, certains médias locaux et nationaux se sentiront-ils obligés de se réveiller !

    Cordialement,

    Le gestionnaire du site http://www.pierre.ivanes.free.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.